Suspicion de "plagiat" : la Louve sort les griffes !

Publié le par nathasarah

Encore de longs mois sans laisser de nouvelles, la Vie court décidément plus vite que moi et nous apporte son lot d’évènements qui ne me laisse guère de temps pour prendre le temps de me poser… Quoi qu’il en soit, je reprends la plume pour noter ici les évènements des derniers jours car je tiens à en garder une trace, non seulement pour moi (pas de risque que j’oublie, vous allez comprendre pourquoi plus loin), mais aussi pour mes lecteurs et ceux qui me soutiennent dans mes projets (certes un peu fous mais tellement générateurs de rêves et d’espoirs) : Comme vous le savez, depuis plusieurs années maintenant, je travaille sur l’adaptation à l’écran de mon premier roman publié en 2003 puis réédité en 2006 ("Le Destin Secret de Sarah", publié en 2003 pour une première édition (isbn 2-7480-1319-0), puis réédité en 2006 par les Editions des Traboules (isbn 2-915681-23-6).

livre

Ainsi donc, après avoir suivi des cours et passé un diplôme de scénariste en 2006, j’ai écrit un synopsis (copyright 00041516) puis un scénario (copyright 00042429). Après tous ces efforts, comme le dit ma Sœur dans un article sur son blog (Ce roman, qui fut suivi de 2 tomes (et d’un 3e en cours de création, mais ça c’est top secret), ma Soeur l’a “vu” porté à l’écran et elle s’est investie à fond pour en adapter les 419 pages sous la forme d’un scénario. C’est une tâche ingrate car il s’agit de réduire ces 419 pages d’écriture littéraire à un minimum de pages d’écriture technique. Le plus douloureux, je pense, fut d’élaguer, de couper, de résumer à l’essentiel (les dialogues et les indications scéniques, pour faire simple). Cela a pris du temps, beaucoup de temps), j’ai donc commencé à démarcher différentes sociétés de productions cinématographiques et télévisuelles, en conservant les bordereaux d’envois en recommandé dans un carton à archives (je remercie le ciel d’y avoir pensé !).

 

Certaines sociétés m’ont répondu, des réponses négatives certes mais nuancées pour beaucoup (pas assez de moyens, pas en adéquation avec leur ligne de production) et certains m’ont même appelée en direct : le président de Pathé France entre autres, qui avait tenu à me dire que le scénario était ambitieux mais que Pathé ne faisait plus de film d’époque après un échec, ainsi qu’un responsable de programme de M6 qui m’avait signalé les scènes qu’il avait aimées et donné des conseils pour remanier le scénario et le rendre plus accessible (la version originale faisait plus de 200 pages !).

D’autres sociétés n’ont pas pris la peine de répondre, forcément, on ne perd pas de temps avec une illustre inconnue planquée dans son Dauphiné sauvage…

 

Seulement voilà… il y a quelques jours, une bande annonce diffusée sur une chaine de France Télévision m’alarme, me foudroie, me révolte, me jette dans un maelström d’émotions diverses et variées. Sur l’instant, je me suis dit que je me faisais des idées mais la réaction de mon mari (qui d’habitude ne s’implique pas et ne réagit pas à mes délires) a confirmé mes doutes !

 

Voulant en avoir le cœur net, et aussi avoir l’avis d’autres personnes, notamment des lecteurs de Sarah que j’ai eu en contacts sur un réseau social très connu au fil du temps, j’ai lancé un appel via FB, demandant aux uns et aux autres de jeter un œil sur la diffusion qui avait lieu le lendemain (mercredi 4 juillet 2012).

 

Comme vous pouvez vous en doutez, j’ai passé une première nuit blanche à m’interroger tout en essayant de ne pas m’angoisser pour peut-être rien… sauf que, dès les premières minutes de la diffusion de la série, mes craintes se sont révélées un peu plus fondées ! :

L’action se passe au Moyen-âge, il y a un inquisiteur, une sorcière, un loup, une catégorie de population persécutée, il y a déjà un air de déjà-vu qui se confirme bientôt par des scènes quasiment identiques et de nombreuses "similitudes" (une dizaine rien que sur les deux premiers épisodes).

 

J’avoue que mon sang n’a fait qu’un tour, ça fait vraiment beaucoup pour une "coïncidence", d’autant plus que de nombreux lecteurs ont eux aussi reconnu les scènes en question, l’ambiance et autres points que je ne détaillerai pas ici. Ce qui me révolte le plus est que la société de production ayant produit cette série est l’une de celles que j’avais contactée et qu’elle n’avait même pas pris la peine de me répondre ! Si elle m’avait contactée pour me demander mon accord pour reprendre certains points (je sais que mon scénario n’était pas parfait, mais il était tout de même suffisamment prometteur pour avoir suscité des réactions de M6 et Pathé France) j’aurai très certainement donné mon accord, moyennant une rétribution raisonnable et une mention de mon roman et de mon nom au générique.

 

J’ai donc contacté dans un premier temps la société copyrightdépot afin d’avoir les renseignements sur la marche à suivre pour signaler cet état de fait. Dans un second temps, j’ai également envoyé à ladite société de production incriminée un simple courrier pour leur demander ce qu’était devenu le scénario envoyé en septembre 2006 par envoi recommandé, sans toutefois dévoiler toutes mes cartes.

 

En fonction de la réponse obtenue, je ne me fais pas d’illusions, plusieurs autres lettres partiront cette fois ci à chacun des parties prenantes dans cette affaire, à savoir le producteur, les coproducteurs, le scénariste et réalisateur et le CNC…

 

J’en profite pour remercier celles et ceux qui m’ont déjà apporté leur soutien, je ne manquerai pas de vous tenir au courant de cette affaire qui promet de faire du bruit si je n’obtiens pas gain de cause à l’amiable… car, oui, je suis très en colère et ne me laisserai pas déposséder de mon travail, d’autant plus que je ne veux pas être accusée de plagiat à mon tour lorsque notre projet en cours arrivera à son aboutissement alors que la base de notre film d’animation 3D est, reste et restera mon premier bébé littéraire appelé SARAH.

 

lien pour soutenir cette action, n'hésitez pas à partager, à cliquer sur "j'aime" et à laisser vos commentaires :

 

http://www.facebook.com/#!/SoutienANathalieDavidCreatriceDeSarah

Publié dans Sarah - le Film

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article