Juste quelques réflexions dominicales

Publié le par nathasarah

Des nouvelles un peu plus récentes que les dernières pour que vous ne pensiez pas que je vous abandonne : j’ai eu la surprise, très agréable, de constater que les visites de mon blog augmente de plus en plus régulièrement et donc, allez savoir pourquoi, je ne me sens pas le cœur de vous laisser ainsi venir chaque jour ou presque sans rien à vous mettre sous la dent, enfin plutôt sous les yeux en l’occurrence.

Nous devions réunir aujourd’hui toute l’équipe d’IRP3D pour finaliser le scénario et enfin passer à l’étape suivante (le découpage technique) mais pour des raisons diverses notre réunion de travail est repoussée au week end prochain. Nous risquons d’avoir quelques difficultés à travailler dans la mesure où la maisonnée sera en plein préparatifs de Samhain (voir ce lien pour plus d’explications link ) mais ce n’est pas grave du tout, je sais que nous parviendrons tout de même à faire progresser notre projet.

Et puis finalement St Nazard, comme nous le surnommons affectueusement avec mes Sœurs d’Ame, a bien fait les choses, des Instances Supérieures ont du agir dans l’ombre pour m’obliger à prendre un peu de repos car il est vrai que depuis que j’ai repris le travail à temps plein, j’ai toutes les peines du monde à assurer tout ce que je pouvais faire avant, normal me direz-vous mais au combien frustrant !

Le problème n’est pas d’aller travailler, je finis tout de même par m’habituer au système de fonctionnement de grosse société (pas si évident que ça les tâches morcelées, l’impression de ne jamais aller au bout des dossiers véritablement) j’ai toujours travaillé seule et je me retrouve sur une « plateforme » à X personnes sans aucune « intimité » à longueur de journée, au point que j’ai réellement besoin d’un moment de solitude toute relative et ne mange plus que d’un sandwich derrière mon bureau en m’isolant dans la musique que j’écoute sur un mini mp3… là non plus, rien de grave, il faut juste que la vieille tête de mule que je suis s’acclimate et se raisonne, il est temps pour moi de me « caser » un minimum, de trouver enfin un endroit pour travailler le plus longtemps possible sans avoir encore à courir après les jobs divers avec la pression supplémentaire du banquier qui s’inquiète des mouvements de trésorerie à sens unique (dixit le monsieur vu hier matin).

Le véritable problème, qui doit être commun à la plupart d’entre nous, c’est qu’une fois assurées les heures de travail, je n’ai plus d’énergie pour quoi que ce soit d’autre… je me retiens de penser au nombre de semaines depuis lesquelles je n’ai pas écrit un seul mot pour mon dernier roman, les mots et les personnages sont là (heureusement pour une fois, ils m’attendent sagement), mais je n’ai pas l’énergie, la concentration qu’il faudrait pour m’y mettre sérieusement, je ne demande pas de pouvoir écrire dix à douze pages quotidiennes, mais ne serait-ce qu’une ou deux, cela me satisferait amplement… à condition bien sur que mes yeux ne se posent pas sur le terrifiant bor*** qui a envahi la maison depuis que j’ai repris le boulot ! là non plus je n’assure pas du tout mais je ne culpabilise pas pour une fois, je ne peux pas être partout, tant pis, les « pas contents » n’ont qu’à se mettre au boulot ! une fois fait les courses, les repas, le ménage (Zamour se charge des lessives pendant qu’il peut encore le faire –là aussi sujet d’inquiétude qui me force à jouer les moutons de panurge dans une société de consommation dans laquelle nous vivons et qui ne me convient décidément pas), passé un peu de temps avec Zadosicien qui fait du mieux qu’il peut pour aider (encore que je préfère qu’il s’occupe de ses études et surtout d’aller bien, ou tout du moins le mieux possible –malgré sa volonté, le collège reste une souffrance au quotidien), et bien il est déjà soit très tard, soit je suis trop épuisée pour faire quoi que ce soit d’autre…. En fait il n’y a pas de véritable solution pour l’instant, soit j’ai l’argent pour faire ce qu’il y a à faire mais plus de temps pour créer-exister, soit j’ai tout le temps possible mais pas un sous pour assurer au minimum le quotidien, et comme nous le savons tous, il n’est toujours pas possible de vivre d’amour et d’eau fraîche… bref un dilemme permanent qui nous oblige tous à plier pour ne pas rompre…

Fort heureusement, quand même tout n’est pas négatif, loin s’en faut, j’ai la chance d’avoir un mari et des enfants extraordinaires, chacun faisant de son mieux pour aider, soutenir les autres, chacun à sa manière, en fonction de leurs personnalités propres.

Tiens d’ailleurs à ce propos, je vous laisse un petit lien de l’une des dernières créations de Zadosicien, elle est déjà protégée(on est jamais trop prudent) et demande à être retravaillée (Zadosicien est sur le point de faire un cd de musiques pour le noël de ses grands-parents) mais je voulais tout de même partager avec vous ces moments très agréables que nous partageons chaque mardi soir (j’ai passé le dernier assise sur un pouf dans son antre à rêver).

 

En attendant, mes neurones s’affolent en tous sens en pensant à la prochaine célébration de Samhain (j’ai testé aujourd’hui une recette inédite pour moi) et à tout ce qu’il me faut préparer, je sais déjà que le nombre de convives va encore augmenter, il n’y a plus qu’à prier que le « ciel » soit avec nous et que la pluie veuille bien s’abstenir de tomber ce jour là…

Promis, je vous raconterai… ce qui sera « racontable », il est des choses qui doivent rester sous le sceau du secret, tout du moins celui partagé par les personnes présentes, non seulement physiquement mais aussi spirituellement.

A bientôt donc, et, pour ceux qui savent, bonnes fêtes de Samhain à tous !

 

 

 samhain_bonfire.jpg

 

 

Publié dans Vie de tous les jours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

blackvirgo 03/12/2010 10:02


la sublime compo de Zadisiscien m'a donné le grand frisson du large en ce petit matin de pierre fendre. merci pour cette envolée qui sent la lande bretonne et les bois secrets de Sarah.salut à toi
Jeune petit sauvage, envouteur d'oreilles!
Et du balai à tout ce qui pourrait nuire à la réalisation de votre projet!


liliane 26/10/2010 21:10


j'aime beaucoup la musique de ton Zadosicien ! j'écouterais des heures et si possible devant un bon feu de cheminée !
je te souhaite de pouvoir trouver des moments pour toi pour réaliser tes projets ! pas toujours facile dans cette vie de consommation qui nous mène la vie dure !!! bisous Nathalie


Kat / Morrigan 26/10/2010 18:52


Pfiouuuuuuu, décidément, ton Zadosicien fait des merveilles ! Merci de nous faire partager ce bonheur :)
Pour ce qui est du reste, j'espère pour toi que peu à peu, tu arriveras à prendre le rythme, pour pouvoir "voler" quelques heures par ci par là au mode "auto-boulot-dodo", et les utiliser pour
créer-exister.
Courage, en bonnes fêtes de Samhain