Prise de tête

Publié le par nathasarah

 

Encore une nuit blanche à me retourner au milieu des ouilles-aïe, non seulement qui m’ont empêcher de dormir mais qui m’ont aussi ramenée face aux doutes que je repousse pourtant du mieux que je peux :

Suis-je assez forte, ai-je assez de volonté pour mener à bien mon projet de film ?

Est-ce que cela m’est vraiment destiné ?

En aurai-je le temps en une seule vie ?

 

Bon d’accord, ça ressemble à un gros coup de blues mais ne vous y trompez pas, je suis peut être lucide pour la première fois depuis bien longtemps…

Depuis plusieurs mois, j’envoie régulièrement mon scénario à différentes sociétés de productions et la réponse est toujours la même : votre scénario est bon (voire très bon parfois) mais il ne correspond pas blablabla…

J’ai même eu l’honneur d’avoir le responsable de Pathé France (si si, promis c’est la vérité) qui m’a appelée sur mon portable pour me féliciter de la qualité de mon scénario (vous me verriez, je suis encore toute rouge rien que de m’en souvenir) mais qui m’a précisé qu’il serait difficile de trouver des engagements pour ce type de film car les derniers films d’époque n’ont pas marché et ont coûté très cher !

Un responsable de chez M6 Film m’a donné différents conseils que j’ai appliqué mais lui aussi a précisé que le type de mon film n’était pas « à la mode » en ce moment…

ALORS QUE FAIRE ???




D’autre part, là je sais que ça va en faire sourire-rire plus d’un, je me demande si le Destin ne fait pas exprès de me mettre des bâtons dans les roues : depuis que je travaille avec mon assistant (il se reconnaitra), il y a toujours quelque chose qui vient se nous empêcher de travailler de manière plus soutenue : tout d’abord mes premiers soucis de santé, ensuite ce fut le tour de mon assistant de tomber malade au point d’être paralysé pendant plusieurs mois sans qu’aucun médecin ne trouve d’explications puis à nouveau de nouveaux et plus graves problèmes de santé pour moi… décidément il y a de quoi se poser des questions !

Mon projet ferait il partie de ce que certains appellent des « catastrophes annoncées » ? je n’ai pas la prétention de me comparer à Mr Spielberg mais j’ai le souvenir de l’un de ses premiers films qui fut une catastrophe tout au long du tournage (les dents de la mer) et d’autres comme le projet de film sur Don Quichotte qui ne vit jamais le jour tant les problèmes se sont acharnés sur l’équipe de tournage, au point que la prod fut obligée de tout arrêter et que le scénario est aujourd’hui enfermé dans le tiroir d’une assurance qui a du débloquer des sommes incroyables pour dédommager les personnes ayant subi un préjudice.

 

Alors voilà, je m’interroge encore et toujours et ne trouve pas la réponse :

dois je persévérer dans ma folie et me dire que le Destin me lance un défi pour voir si j’ai assez de volonté ?

dois je me faire une raison et oublier ce projet pour éviter je ne sais quelle désillusion et surtout pour préserver tout le monde d’une hypothétique « malédiction » ?

 

peut être devrais je tenter d’aller voir une voyante, qui sait ? ou alors tenter une méthode probablement pas plus bête qu’une autre dans ce cas là : plouf plouf ou bien encore amstramgram pik et pik etc…

 

allez ça suffit , je vais me mettre le premier coup de pied bien placé du jour et me résoudre à remplir mes différents devoirs de mère et d’épouse… punaise c’est quand même bien moins gratifiant…


Publié dans Sarah - le Film

Commenter cet article