Une rencontre prometteuse 2

Publié le par nathasarah

Ayant réussi à m’extraire du troupeau des premiers visiteurs du matin (quasiment que des retraités qui avançaient au rythme tranquille de ceux qui ont déjà parcouru tant et tant de choses qu’ils profitent de chaque pas pour apprécier chaque instant), je me dirigeai de plus en plus sure de la raison de ma présence : tout était bien ainsi, même si je ne savais pas encore vraiment ce qui m’attendait et ce que j’allais découvrir.

Un tour rapide sur les différents stands proposés, inanimés en raison de l’heure précoce, m’amena très vite vers une sorte de petit plateau sur lequel se trouvaient quelques personnes occupées à faire différents réglages en vue de la première animation offerte au public.

Tandis que la majorité des gens se tenaient face au réalisateur qui expliquait les tenants et les aboutissants de différentes scènes et techniques utilisées, je fis rapidement le tour de l’espace pour voir plus en détail la sorte de console électronique de laquelle un jeune homme réglait tous les effets spéciaux expliqués par un autre homme qui invitait les différents spectateurs qui se prétaient volontiers au jeu et se retrouvaient bientôt à présenter la météo ou à gratouiller le cou des redoutables T.Rex de Jurassic Park.

Bien entendue, me tenant à l’écart, l’animateur ne cessait de me proposer de venir m’amuser moi aussi, mais je refusais systématiquement, bien trop intéressée par ce qui se passait à coté de moi, le tout avec une idée bien définie : ces gens là pourraient tout à fait m’aider lorsque j’aurai besoin d’une équipe technique pour le tournage de mon futur film.

Une fois l’animation terminée, les spectateurs éloignés, je me sens comme poussée vers le jeune technicien pour lui demander une carte de leur société d’effets spéciaux, ce que celui-ci ne trouve pas et se charge de me trouver auprès d’un troisième homme resté un peu plus loin, sur un autre stand qui présentait les techniques de post-synchronisation (incrustation du son sur les images de film, technique utilisée pour les doublages VO-VF).

Voilà qu’arrive donc vers moi un homme dont je n’aurai été incapable de définir l’âge et qui se présenta comme l’un des premiers assistants réalisateurs d’un très grand réalisateur aujourd’hui disparu (je ne citerai pas de noms, n’ayant pas demandé la permission à ce personnage préalablement), directeur de production dans une société de production dont les bureaux sont situés à Nice, dans les studios de la Victorine, où ont été tournées bon nombre de téléfilms et films pour le cinéma.

Je ne vous rapporterai pas nos échanges mais la bonne nouvelle à en retenir est que ce monsieur m’a proposé ses services en tant que producteur éxécutif pour le tournage de Sarah, confirmé par mail dans les jours qui ont suivi l’examen du scénario que je lui avais remis.
Pour les plus curieux d'entre vous, voici le lien qui vous mènera à une petite visite de cette société de production dont le nom me semble des plus appropriés : http://www.elfesproductions.com/

Je vous laisse imaginer ma joie, je faisais concurrence au marsupilami à sauter de partout en poussant de petits cris qui ont bien fait rire mon cher mari et mes enfants (merci à eux au passage de supporter tous ces aléas avec autant de patience et d’amour).

Il ne reste plus qu’à trouver LE détenteur des fonds indispensables à la mise en route définitive de notre projet : LE PRODUCTEUR DELEGUE…

Publié dans Sarah - le Film

Commenter cet article

Luna 28/07/2009 15:50

En effet, cette société de production porte bien son nom.
Je te souhaite de tout coeur de mener à bien ton projet, même si le chemin sera long et quelque peu périlleux. Mais je sais que tu es bien entourée et qu'à chaque moment de découragement ou de fatigue, tu sauras prendre des forces et te ressourcer afin de continuer.
Je suis vraiment heureuse pour toi et te souhaite plein de bonnes choses pour l'avenir.
Je ne manquerai pas en tout cas de venir lire régulièrement ton blog (comme je l'ai toujours fait, même si rien de nouveau ne pointait à l'horizon), afin de prendre des nouvelles concernant l'évolution de ton aventure.